EN CE MOMENT LA VIE EST PLUTÔT « COTON » ! ou parfois lin (?)

avantages-coton-boutique-ecoresponsable-mode-homme-by-charlie-b-deauville

Les cotons ne se valent pas tous, c’est une affaire de variété : la plus importante est le « Gossypium » hirsutisme, qui pèse 80% de la production mondiale. 

Au-dessus il y a le Gossypium Barbaden, originaire du Pérou qui ne pèse que 5%  du total, mais c’est la meilleure qualité. On la trouve sous différentes appellations : 

– le Pima péruvien, 

– le Giza égiyptien

– le Pima américain avec la marque japonaise Good on. 

– le Survin indien 

– le Barakat soudanais 

– le Xiniang ou Xinjiang chinois, 

Il y a d’autres cotons de qualité supérieure dont ceux du Zimbabwe (avec lequel la plus grande partie de nos jean’s est fabriquée) et d’Ouzbekistan car cueilli à la main, également coton à longue fibre dit « tonkovoloknistyi ». 

Ceci étant, la situation et les conditions des pays récoltants soulèvent légitimement  pour certains des questions morales pour lesquelles, pour notre part, nous ne voulons pas nous soustraire même si matériellement, nous y aurions plus à gagner. 

La différence entre les qualités dans le produit final est considérable déjà au simple toucher. 

C’est patent même pour un coton en provenance des hauts plateaux du Zimbabwe aussi rustique que celui employé pour nos jeans. 

Cette supériorité ne concerne pas seulement le toucher, mais aussi le tomber et la durabilité. 

Que le tissage du coton soit cardé, peigné ou filé, n’empêche pas qu’il soit bio car il faut de 5000 à 17000 litres d’eau pour faire un kg de coton. 

Cette labellisation ne concerne pas uniquement la façon de cultiver la plante (sans OGM ou en utilisant moins d’eau par exemple), mais aussi la manière dont il est fabriqué : il ne doit pas être traité après la récolte, ni blanchit au chrome. 

Enfin, il doit être cultivé par des petits producteurs (important pour veiller aux conditions de travail). 

Tous nos articles en coton sont à base de teinture végétale et porte au minimum le label GOST (Global Organic Textile Standard). 

Si les étapes de fabrication du coton sont respectées le nombre de fils au cm² va être déterminant dans le respect d’une très haute qualité finale. 

Il ne s’agit pas là de marketing de marque. 

Marques qui en raison de leur notoriété veulent profiter de leur renom, obtenu à coup de millions d’euros de publicité ou de sponsoring, pour multiplier d’autant leurs marges. 

Il s’agit de l’effort de toute une jeune filière qui se met en place, petit à petit, et qui se veut protectrice de notre planète et des êtres vivants qui l’habitent. 

Plus il y a de fils par cm² plus le tissu est haut de gamme. 

Pour info, un coton standard contient 57 fils/ cm² (souvent moins pour le mass Market). 

Un coton de très haute qualité, comme celui de nos chemises et pantalons chino peut contenir jusqu’à 400 fils/cm². 

En tant que professionnel, avant de sélectionner un article dans une collection, il ne suffit pas, comme trop souvent, d’en apprécier que la couleur et l’esthétisme ou même le renom de la marque sous laquelle il est proposé à la vente publique mais aussi de se préoccuper de son origine de fabrication, et par qui et comment la matière première a été cultivée. 

Notre boutique est ouverte à Deauville depuis le 4 juin 1976. 

En 45 ans au service de nos clients, nos convictions personnelles n’ont pas changé d’un pouce et nous espérons que vous serez avec nous, au moins par la pensée, pour fêter EN NOTRE COMPAGNIE  (bien au-delà des noces de coton) nos noces de vermeil, à mi-chemin entre les noces d’or et d’argent. 

NO SOLDES, NO PROMO, NO BLACK FRIDAY…

prix sincère toute l’année.

 Charlie. B – Commerçant militant

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :